L’univers des chemins de fer en textes et en images, de jour ou de nuit, vu du sol ou depuis les airs

10 photos pour 1 démarche

Le document que vous allez pouvoir découvrir propose de faire le point sur ma démarche photographique. L’idée m’est venue après un échange passionnant sur le processus créatif avec mon ami François Iliovici.

Au début de l’année 2022, j’ai patiemment examiné mes catalogues de photographies numériques afin de sélectionner les images importantes et marquantes. Dans le lot, une majorité était monochrome et après réflexion, j’ai décidé de ne choisir que des clichés noir et blanc. Ils sont au nombre de dix et servent de support à une analyse sur ce que je fais aujourd’hui en photographie ferroviaire.

J’ai rassemblé le tout sous la forme d’un document au format PDF. La présentation est celle d’un livret où la photographie est sur la page de gauche, et le texte sur la page opposée. Ce « dialogue » entre écrit et image est important, cela explique pourquoi la brochure possède des dimensions particulières. Je m’excuse d’avance pour les difficultés de lecture que cela peut engendrer.

Vous pouvez télécharger ce fichier en cliquant sur le lien ci-dessous.

4 réponses

  1. Bonjour Renaud,

    Merci pour ce cadeau à tes abonnés. J’avoue que je n’ai pas grand chose à rajouter à tout ce que j’ai pu dire au fil du temps de ton travail, et qui est toujours d’actualité. Je suis toujours admirative de ta constance à poursuivre inlassablement tes recherches photographiques, à l’image des photographes américains les plus grands.

    Mon coup de coeur de cette série a été pour la seconde. Ce post travail possible justement sur une photo prise avec un numérique 1ere génération, qui donne un résultat que je trouve magnifique : brut et éblouissant à la fois.

    Bonne continuation au coeur de la nuit ferroviaire…

  2. Merci pour ce post/livret magnifique, que j’ai beaucoup aimé dans le fond et dans la forme.

    L’épilogue m’a plu, d’autant que je l’ai relu une deuxième fois en remplaçant « démarche artistique » par « démarche de vie », et ça va bien aussi quand on décide de considérer sa vie comme une oeuvre d’art en construction permanente, une Sagrada Familia personnelle quoi 🙂

    Cela m’a aussi donné très envie de me remettre à la photo N&B, ce qui me ramènera en 1976 avec mon premier réflex Mamiya 500 DTL et les pellicules N&B Ilford que je développais et tirais moi-même ! Bon je passerai cette fois en iPhone avec les apps ad-hoc !

  3. Bonjour et merci pour ce pdf!
    J’en apprends tous les jours avec des partages de cette qualité!

  4. Bonjour, Belle initiative, j’ai des centaines de photo. et je me pose la question de les partager, comment, pourquoi, pour qui, lesquelles… et je tourne en rond sans rien faire. Beaucoup de mes proches collègues admirent ce que je fais au point où nous partons en voyage et on me charge de faire les photo. pour tout le monde, en me demandant même des posters pour décorer leur chez soi… C’est flatteur mais j’avance pas.
    Tout cela pour te remercier de cette présentation sympathique, de ta démarche et son illustration. Un beau travail que j’admire depuis plusieurs année maintenant.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.