Aubes et crépuscules – Volume 1

Des couleurs et des trains – Préambule

Lorsque j’étudiais les éléments constitutifs d’une image, il y en a un qui m’a posé des difficultés : la couleur. En effet, je n’avais pas trop de soucis avec les composants géométriques (point ou ligne) ainsi que les textures ou les motifs. Par contre, j’étais plus hermétique aux notions de contraste ou d’harmonie des teintes. J’étais attiré par le travail monochrome et je ne voyais dans la couleur qu’une source de distraction du sujet principal, de la réalité photographiée.

[…] je ne voyais dans la couleur qu’une source de distraction du sujet principal, de la réalité photographiée […]

Et puis récemment, j’ai passé en revue l’ensemble de mes clichés ferroviaires pour choisir des candidats à imprimer. Je voulais des photos qui sortaient du lot, le genre de vues que je présenterais pour mettre en avant ma vision photographique. À l’issue de cette sélection, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’une partie des images retenues l’était pour l’intérêt de leurs couleurs.

 

J’ai alors pris une feuille de papier et j’ai écrit les idées de thèmes rattachés aux couleurs qui me venaient à l’esprit. J’avais là le point de départ d’une série à proposer. Il me fallait dès lors du temps et du recul pour mettre tout cela en forme. Je ne voulais pas vous balancer des galeries d’images sans âme ni liant. Le thème « de la couleur et de trains » était né.

Aubes et crépuscules

Par honnêteté intellectuelle, je dois préciser qu’à aucun moment les clichés que vous allez découvrir aujourd’hui (ou dans des séries ultérieures) n’ont été pensés en couleur. Par là, je veux dire que c’est a posteriori, lors du post-traitement, que j’ai constaté comment les coloris donnaient une force esthétique aux images.

 

Et pour cause, cette série met en valeur les moments magiques de la journée que sont l’aube et le crépuscule. J’avoue ma préférence pour les premiers instants du jour, en particulier en hiver. J’affectionne particulièrement les nuances magenta qui teintent les paysages à ce moment.

 

Ce premier album regroupe des clichés pris avant 2010.

Les dernières lueurs du jour se reflètent sur les flancs de ce train à destination de Manheim. Courcelles-sur-Nied. Circa 1995.
Toute la solitude de l'hiver canadien, quelque part au nord de la ville de Québec. 01/2003
Image d'histoire : la ligne à voie unique Lunéville - St-Dié avant les travaux d'électrification. Azerailles. 03/2004
Quand la photographie se fait peinture ... RER D en direction du nord de Paris. 07/2004
Une indication de ralentissement est présenté par ce signal du Duluth, Missabe & Iron Range. Iron Junction. 02/2005
La silhouette d'un passage à niveau se détache dans le ciel hivernal américain. 02/2006
L'immensité des trains américains est visible sur ce convoi intermodal du Canadien National. 03/2006
Dans quelques minutes, le train ZYCK à destination de Melun partira de la gare de Goussainville, sur le RER D. 07/2007
Souvenir d'un autre temps, celui de la signalisation BAL Est entre Blainville et Pont-St-Vincent. 11/2007
Il est un peu plus de 15:30 et la cavalerie se prépare pour la pointe du soir de la ligne D du RER. Joncherolles. 12/2007
Le calme de la campagne lorraine est troublé par le passage de train à destination du sud de l'Europe. Barisey-la-Côte. 02/2008
La pointe du matin bat son plein sur la ligne B du RER. Le Bourget. 04/2018.
Scène de lignes et de courbes au coucher du soleil. Blainville-Damelevières. 05/2018
Une rame RIB a terminé sa journée et se repose sous les rayons du soleil dans les garages de Persan-Beaumont. 05/2008
La cabine de conduite offre de nombreuses d'opportunités, particulièrement en fin de journée. Villeneuve-St-Georges 10/2018
Le soleil se couche sur le dépôt de Paris-Chapelle et ses rames banlieue en inox. Paris. 10/2018
Les dernières lueurs du jour se reflètent sur les flancs de ce train à destination de Manheim. Courcelles-sur-Nied. Circa 1995.
Toute la solitude de l'hiver canadien, quelque part au nord de la ville de Québec. 01/2003
Image d'histoire : la ligne à voie unique Lunéville - St-Dié avant les travaux d'électrification. Azerailles. 03/2004
Quand la photographie se fait peinture ... RER D en direction du nord de Paris. 07/2004
Une indication de ralentissement est présenté par ce signal du Duluth, Missabe & Iron Range. Iron Junction. 02/2005
La silhouette d'un passage à niveau se détache dans le ciel hivernal américain. 02/2006
L'immensité des trains américains est visible sur ce convoi intermodal du Canadien National. 03/2006
Dans quelques minutes, le train ZYCK à destination de Melun partira de la gare de Goussainville, sur le RER D. 07/2007
Souvenir d'un autre temps, celui de la signalisation BAL Est entre Blainville et Pont-St-Vincent. 11/2007
Il est un peu plus de 15:30 et la cavalerie se prépare pour la pointe du soir de la ligne D du RER. Joncherolles. 12/2007
Le calme de la campagne lorraine est troublé par le passage de train à destination du sud de l'Europe. Barisey-la-Côte. 02/2008
La pointe du matin bat son plein sur la ligne B du RER. Le Bourget. 04/2018.
Scène de lignes et de courbes au coucher du soleil. Blainville-Damelevières. 05/2018
Une rame RIB a terminé sa journée et se repose sous les rayons du soleil dans les garages de Persan-Beaumont. 05/2008
La cabine de conduite offre de nombreuses d'opportunités, particulièrement en fin de journée. Villeneuve-St-Georges 10/2018
Le soleil se couche sur le dépôt de Paris-Chapelle et ses rames banlieue en inox. Paris. 10/2018

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.