2020, une plongée dans l’inconnu

Aujourd’hui, j’ai passé en revue plusieurs dizaines de photographies de l’année 2011 afin de trouver de la matière pour la newsletter « La Lettre d’Ezo ». Arrivé au mois de novembre, j’ai retrouvé la vue ci-dessous. Je suis sur la ligne reliant Paris à Luzarches (en banlieue). En la regardant plus longuement, je me suis dit qu’elle serait idéale pour illustrer le traditionnel billet de début d’année du blogue.

En effet, ce cliché symbolise l’état d’esprit qui m’habite en ces premiers jours de 2020. Le monde ferroviaire français vit dans l’incertitude. Comme nombre de mes collègues cheminots, j’ai cette sensation qu’on détruit un outil formidable sur l’autel de l’argent. Et grâce à des médias de connivence qui sermonnent leur « bonne parole », nous sommes la cible des insultes et des jalousies.

 

Ces temps troubles se ressentent dans ma créativité et mon attrait pour tirer le portrait de la chose ferroviaire. Durant l’année 2019, je n’ai pas arrêté de me poser la question de tout plaquer. Je ne supporte pas ce qui se passe sous mes yeux et en le photographiant, j’ai la sensation d’être complice de cette destruction systématique.

Je ne supporte pas ce qui se passe sous mes yeux et en le photographiant, j’ai la sensation d’être complice de cette destruction systématique.

Heureusement, il y a les femmes et les hommes qui font vivre la machine. Et ce sont eux qui font que j’ai encore une flamme qui brûle, que j’ai envie de montrer du train et de raconter des histoires sur son univers !

 

2020 s’annonce donc pleine d’inconnu. Tel ce train roulant vers sa destination en toute sécurité dans le brouillard, je vais continuer à vous proposer du contenu qualitatif. Merci à vous de me suivre et de me lire. En particulier, je pense à celles et ceux qui se sont abonné·e·s à la newsletter. Vous ne pouvez pas savoir combien votre présence est importante pour ma motivation hebdomadaire !

 

Malgré tout, je vous souhaite une année 2020 la plus créative possible. Osez vous affranchir des règles et des habitudes !

La Vie d'Ezo Fukuro

2020créativitéFrancephotographieSNCF

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.